« CIRCUITS FERMES »

La compagnie DeFracto

Sous nos yeux : un crépitement sonore de balles qui s’envolent et rebondissent, aériennes et magiques, des bras qui surgissent de derrière un panneau, quatre mains seulement mais qui semblent se démultiplier et être partout à la fois, un ballet fait de petits tableaux successifs. Le but : créer des impressions visuelles, un graphisme   abstrait de points et de lignes pour construire un univers vivant et sensible.

Dans ce duo d’une grande complicité, le corps, composante essentielle de cette jonglerie graphique, est considéré comme un objet jonglé à part entière.
Bientôt, on ne distingue plus qu’un seul corps à quatre bras !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Cinéma

Lieu

Institut français du Burundi
9 Chaussee Prince Louis Rwagasore, Bujumbura